Législatives : les réponses européennes de Michel Balbot (EELV-PS)

Michel Balbot, ancien conseiller régional, est candidat dans la 4e circonscription des Côtes d’Armor sous la bannière commune d’EELV et du PS.

1) Etes-vous favorable à un accroissement des compétences de l’UE, et si oui dans quel domaine en priorité ?

Je plaide pour des politiques communes ambitieuses:

– conversion écologique génératrice d’emplois

– Communauté européenne des énergies

– harmonisation fiscale et convergence sociale

 

2) Etes-vous favorable à une Europe fédérale, autrement dit à un véritable pouvoir européen, démocratiquement élu par les citoyens et indépendant des Etats, doté de compétences étendues ?

L’automne 2011 a consacré l’affaiblissement de l’Europe parmi les puissances du monde (appel à la Chine pour abonder le FESF par exemple). Je suis profondément pro-européen. Rien ne sera possible sans l’Europe, mais rien ne sera possible sans une évolution forte des institutions européennes actuelles. L’identification par le suffrage démocratique des dirigeants de l’exécutif, le renforcement des prérogatives du Parlement face à la Commission, la création d’un impôt européen basé par exemple sur une taxe sur les transactions financières ou une taxe carbone aux frontières, voilà les bases minimum pour un nouveau départ de l’Europe: investir dans l’avenir et protéger les peuples.

 

3) Vous êtes membre d’un parti politique ; seriez-vous prêt à adhérer à une formation trans-européenne de ce même parti ?

Je suis membre des Verts Européens, premier parti européen entièrement intégré et fédéraliste.

 

4) Dans un contexte de crise économique, notre monnaie commune fête cette année ses dix ans. Souhaitez-vous la mise en place d’un véritable gouvernement économique européen, qui permettrait la coordination des politiques budgétaires et économiques des Etats membres de la zone euro ?

Avant tout il faut doter l’Union d’un euro stable et justement évalué, c’est le sens d’une politique de change qui devra être menée par la BCE. C’est le prélude à un véritable gouvernement économique de l’Europe.qui pourra défendre les valeurs et les intérêts des européens dans les instances multilatérales, par exemple les principes de réciprocité commerciale avec les pays qui importent en Europe respectent les normes sanitaires, sociales et environnementales en vigueur dans l’Union. Ce gouvernement économique pourra alors mutualiser les dettes passées des pays, émettre des euro-obligations pour financer les investissements futurs (réseaux et infrastructures de transport, d’énergie, de santé…).

 

5) Etes-vous favorable au respect stricto sensu de la discipline budgétaire européenne, à savoir que, entre autres, les Parlements nationaux se doivent de voter des budgets avec un déficit public inférieur à 3 % du PIB ? Êtes-vous favorable à un pacte européen pour la croissance et l’emploi ?

Le Pacte européen pour l’emploi est indispensable. Le lier à une recherche de croissance à tout prix risque d’aboutir à une impasse car la croissance telle que nous la connaissons aujourd’hui ne reviendra plus et c’est une bonne chose car cela signifierait que nos objectifs, d’équilibre posés au niveau mondial de sécurité alimentaire, d’anticipation du changement climatique, de l’accès à l’eau, de la transition énergétique, des migrations, de la défense des libertés…, ne seraient pas atteints. Nous aurions continué à piller les ressources , créant encore plus de désordre. L’Europe peut se développer avec une croissance « traditionnelle » de 1% par an. Dans ce contexte la création de déficits publics devra être contenu. Je ne suis pas favorable à la mutualisation des dettes futures des Etats.

 

6) Début mai, de nombreuses personnalités de la société civile européenne ont lancé un appel aux institutions européennes et étatiques. L’objectif : financer la possibilité pour tous les jeunes d’Europe d’effectuer une année de service civil européen. Cela permettrait d’un côté aux jeunes européens de bénéficier d’expériences et de contribuer à la vie de la collectivité, de l’autre à la société civile de vivre et de se renforcer à l’échelle de l’Europe. Etes-vous favorable à cette initiative visant à construire l’Europe par la base et par la jeunesse ?

J’ai participé à la création d’une association de développement des relations entre les pays entrants dans l’Europe. A ce titre, nous avons défendu les échanges et en particulier pour la jeunesse. Je suis donc très favorable à cette initiative de service civil européen. Redonner du sens au projet de l’Europe, donner aux jeunes une nouvelle envie d’Europe, fraternelle et généreuse, même si ces mots paraissent incongrus aujourd’hui.

 

7) Si vous êtes élu, vous engagez-vous à porter activement ces positions au sein de l’Assemblée Nationale, et à informer régulièrement et en toute transparence les électeurs de votre circonscription de vos actions en faveur de l’Europe ?

Je m’engage à rendre compte régulièrement de mon activité de parlementaire. Pas seulement en terme de bilan mais aussi en informations préalables. Je souhaite au sein de l’Assemblée prendre des responsabilités dans les relations internationales européennes.

Publicités
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Jumelage

    Dans le cadre du jumelage entre les sections des jeunes européens fédéralistes de Rennes et d'Eichstätt en Bavière, certaines prises de positions communes sur des sujets européens seront publiées en français et en allemand. Bonne lecture !
  • Suivez notre actu sur Twitter !

    Erreur : Twitter ne répond pas. Veuillez patienter quelques minutes avant d'actualiser cette page.

  • Flickr Photos

  • Crédits bannière

    La bannière de ce site a été réalisée par Margot Treinsoutrot
%d blogueurs aiment cette page :