Les jeunes européens – Rennes saluent la fin des tests de cosmétiques sur les animaux en Europe.

Dep4 R UMAX     PL-II            V1.6 [3]uis le lundi 11 mars, la mise en vente de nouveaux produits cosmétiques dont des ingrédients ont été testés sur des animaux est définitivement interdite au sein de l’Union européenne. Cette décision complète l’interdiction depuis 2004 de la vente de produits cosmétiques testés sur des animaux.

Les Jeunes européens fédéralistes de Rennes saluent l’engagement du parlement européen pour faire cesser les tests sur les animaux, et la décision de la commission européenne de faire appliquer la législation sans délai supplémentaire. Ce type de décision permet la mise en place progressive d’un modèle éthique européen, aujourd’hui nécessaire.

En parallèle, l’Europe à débloqué plus de 230 millions d’Euros depuis 2007 afin de soutenir la recherche et l’innovation industrielle dans ce domaine. L’UE conjugue ainsi soutien à l’économie avec éthique et préoccupations en matière de santé.

Publicités
Article suivant
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Jumelage

    Dans le cadre du jumelage entre les sections des jeunes européens fédéralistes de Rennes et d'Eichstätt en Bavière, certaines prises de positions communes sur des sujets européens seront publiées en français et en allemand. Bonne lecture !
  • Suivez notre actu sur Twitter !

    Erreur : Twitter ne répond pas. Veuillez patienter quelques minutes avant d'actualiser cette page.

  • Flickr Photos

  • Crédits bannière

    La bannière de ce site a été réalisée par Margot Treinsoutrot
%d blogueurs aiment cette page :