Des propositions inquiétantes pour l’Europe malgré quelques points positifs

Lors de son intervention du 16 mai, François Hollande a annoncé une «initiative européenne» basée sur 4 points: l’instauration d’un gouvernement économique européen, un plan pour l’insertion des jeunes à l’échelle du continent, une communauté européenne de l’énergie pour assurer la transition énergétique,et enfin une nouvelle étape d’intégration, avec une capacité budgétaire attribuée à la zone euro et la possibilité d’effectuer des emprunts. Les Jeunes européens Rennes se félicitent du fait que l’Europe aie constitué un point important du discours de François Hollande et que les points évoqués témoignent d’une recherche de consensus avec notre partenaire allemand. Il est également très positif que les jeunes soient au cœur de la politique européenne imaginée par le président de la république.

Pourtant, ce beau discours ne semble être que de la poudre aux yeux. Quelle est la cohérence de celui-ci alors que la France, comme les autres États membres, a validé une baisse du budget européen dernièrement ? Cette initiative est censée réduire la désaffection des peuples, alors qu’elle aborde presque exclusivement des propositions économiques tandis que le peuple européen réclame une Europe plus sociale, plus protectrice et plus démocratique. Pire, ces projets seront négociés uniquement entre les gouvernements des États. Exit donc les eurodéputés, représentants des citoyens européens directement élus par eux. Encore une fois l’intergouvernementalisme, qui n’a pourtant guère fait ses preuves en tant de crise, prévaut sur le processus démocratique que permet l’intervention du Parlement européen.

A un an des élections européennes, il s’agit d’un signe extrêmement mauvais envoyé par François Hollande. Pour les Jeunes européens, seule une Europe plus unie, plus intégrée à la fois au plan économique, sociale et démocratique, permettra de lutter contre la crise.

Construire l’Europe, ensemble !

Twitter_avatarLe 9 mai, fête de l’Europe, constitue l’occasion de célébrer l’union des peuples et des citoyens du continent pour construire un espace commun de liberté et de paix. Dans un contexte de crise, l’Europe continue à attirer, n’en déplaise aux souverainistes de tous bords: en témoignent l’adhésion de la Croatie à l’Union le 1er juillet prochain, et l’adhésion annoncée de la Lettonie à la zone euro en 2014.

Le fonctionnement actuel de l’Union européenne peut être grandement amélioré. Face à ce constat unanimement partagé, les souverainistes et les populistes, de droite comme de gauche, voudraient détruire un projet politique de paix, de liberté et de solidarité pour nous renvoyer tout droit à l’age de pierre.

Continuer la lecture »

Free Belarus Now !

P1000160 P1000176 P1000180

Les jeunes européens – Rennes saluent la fin des tests de cosmétiques sur les animaux en Europe.

Dep4 R UMAX     PL-II            V1.6 [3]uis le lundi 11 mars, la mise en vente de nouveaux produits cosmétiques dont des ingrédients ont été testés sur des animaux est définitivement interdite au sein de l’Union européenne. Cette décision complète l’interdiction depuis 2004 de la vente de produits cosmétiques testés sur des animaux.

Les Jeunes européens fédéralistes de Rennes saluent l’engagement du parlement européen pour faire cesser les tests sur les animaux, et la décision de la commission européenne de faire appliquer la législation sans délai supplémentaire. Ce type de décision permet la mise en place progressive d’un modèle éthique européen, aujourd’hui nécessaire.

En parallèle, l’Europe à débloqué plus de 230 millions d’Euros depuis 2007 afin de soutenir la recherche et l’innovation industrielle dans ce domaine. L’UE conjugue ainsi soutien à l’économie avec éthique et préoccupations en matière de santé.

Café-débat le 14 mars : l’initiative citoyenne européenne sur le revenu de base pour tous.

Après le succès du café-débat sur les élections italiennes, nous tenons à vous remercier pour votre présence nombreuse.
Pour rester dans une dynamique positive, nous vous convions à assister à un nouveau café-débat, qui se tiendra jeudi 14 mars prochain, à la Maison de l’Europe (place du parlement de Bretagne), à partir de 19h.
Nous accueillerons Stanislas Jourdan, journaliste pour Ouishare.net et activiste pour le revenu de base inconditionnel en France. Il est l’un des initiateurs du site revenudebase.info et membre du comité de citoyens européens pour l’initiative citoyenne européenne pour un revenu de base.
Il nous présentera tout d’abord l’avancée démocratique à l’échelle européenne que représente l’initiative citoyenne européenne, puis nous débattrons à propos de l’idée d‘introduire un revenu de base inconditionnel dans l’Union européenne.3243_eci

« Les élections italiennes sont-elles un rejet de l’Europe? » Café-débat le mercredi 6 mars

Les Jeunes Européens – Rennes organisent leur café-débat mensuel mercredi 6 mars prochain, à la Maison internationale de Rennes (salle Atlantique – 2ème étage), à partir de 20h.

Ce débat aura pour thème « Les élections italiennes sont-elles un rejet de l’Europe? » et débutera par une introduction de Simona Mattia sur les clivages régionaux, la structure de la République italienne et de ses institutions avec une explication de son système électoral. Cette intervention sera suivi d’un échange sur les enseignements à tirer de ces élections pour la construction européenne. Le café-débat se déroulera avec des jeunes italiens de Rennes qui nous apporteront leur regard sur la situation dans la péninsule.

N’hésitez pas à nous rejoindre pour débattre !

Les Jeunes Européens-Rennes fêtent leurs 5 ans !

Soirée 5 ans

Meilleurs voeux !

Carte 3

Rencontre des chefs d’Etat le 12/12/12 : les Jeunes européens de Rennes et d’Eichstätt unissent leurs voix pour une Europe fédérale.

Ces derniers temps, les États membres de l’Union européenne ont affiché des divergences quant à leur participation au budget européen. Des projets cruciaux de l’Union européenne sont mis à mal, à commencer par le programme Erasmus. Des dissonances résonnent au sein de l’amitié franco-allemande.

Face à ce constat, les Jeunes européens d’Eichstätt (Bavière) et de Rennes souhaitent rappeler leur engagement pour le projet européen. Le saut vers l’Europe fédérale constitue l’unique solution à la crise actuelle. Pour Kevin Jezequel, président des Jeunes Européens de Rennes, « des ressources propres à l’Union européenne permettraient d’éviter les récentes querelles sur le chèque versé par chaque état ».

Il est temps de se montrer plus unis que jamais face aux pressions des marchés financiers et aux nouveaux enjeux liés à la mondialisation. Klemens Kober, président des Jeunes Européens Eichstätt précise « Seule une Europe unie mais surtout démocratique, qui quitte la fausse route intergouvernementale pour chercher la légitimité du peuple Européen, nous permettra de sortir ensemble de cette crise qui nous accable depuis trop longtemps. » Comme notre Histoire commune l’a montré, le repli sur soi est un danger réel pour l’ensemble de l’Europe.

Les chefs d’Etat et de gouvernement doivent se rencontrer le 12 décembre prochain. A l’occasion de cette date symbolique du 12/12/12 rappelant les 12 étoiles de notre drapeau commun, Les Jeunes européens attendent que les chefs d’état prennent leurs responsabilités et se montrent enfin à la hauteur de l’enjeu.

Image
Les associations des Jeunes européens de Rennes et Eichstätt sont jumelées. Depuis plusieurs années, de nombreux étudiants de Rennes effectuent leurs études à Eichstätt et vice versa, notamment par le biais de Sciences-po.

Monsieur Hollande, parlez-nous d’Europe !

France Bouchez, membre des Jeunes européens – Rennes, a interpellé le Président de la République sur sa vision de l’Europe. Vous pouvez retrouver cette tribune sur le Taurillon :

 

  • Jumelage

    Dans le cadre du jumelage entre les sections des jeunes européens fédéralistes de Rennes et d'Eichstätt en Bavière, certaines prises de positions communes sur des sujets européens seront publiées en français et en allemand. Bonne lecture !
  • Suivez notre actu sur Twitter !

  • Flickr Photos

  • Crédits bannière

    La bannière de ce site a été réalisée par Margot Treinsoutrot
%d blogueurs aiment cette page :