Les jeunes européens de Rennes et Nantes condamnent l’arrestation d’une étudiante nantaise par la police turque

Les jeunes européens de Rennes et Nantes condamnent l’arrestation et la détention d’une étudiante nantaise à Istanbul, à l’occasion des manifestations de la place Taksim. Pour Jerome Quéré et Léa Brunelle, présidents des deux associations, « La mise en détention d’une étudiante en journalisme, présente dans le cadre du programme erasmus, est un signe extrèmement négatif envoyé par l’état turc ».

turquia

Indépendamment des opinions politiques et des appartenances religieuses ou sociales, les manifestants protestent contre le pouvoir de plus en plus autoritaire du premier ministre Erdogan. Le réseau des Jeunes européens à l’échelle du continent, la JEF Europe, a déjà fortement condamné l’usage excessif de la force à l’encontre de manifestations pacifiques, à Istanbul et dans toute la Turquie. « Nous exprimons notre solidarité avec les manifestants pacifiques et condamnons toute réaction violente des forces de police. La JEF Europe continuera à défendre une société ouverte basée sur le respect des droits fondamentaux et politiques, en Europe et dans le monde » indique Pauline Gessant, présidente de la JEF Europe.

 

  • Jumelage

    Dans le cadre du jumelage entre les sections des jeunes européens fédéralistes de Rennes et d'Eichstätt en Bavière, certaines prises de positions communes sur des sujets européens seront publiées en français et en allemand. Bonne lecture !
  • Suivez notre actu sur Twitter !

  • Flickr Photos

  • Crédits bannière

    La bannière de ce site a été réalisée par Margot Treinsoutrot
%d blogueurs aiment cette page :